Conseils à suivre

Très apprécié par les femmes, le lifting mammaire ou mastopexie est une chirurgie qui vise à corriger un affaissement des seins et à rajeunir la poitrine. Il donne des résultats satisfaisants puisqu’est une opération assez courante, mais pour écarter les risques et les ratages, il est conseillé de ne pas négliger les conseils du médecin. Voici ce qu’il faut retenir …

Avant une chirurgie de lifting mammaire

Avant un lifting des seins, il est conseillé de :
-Noter sur un papier toutes les questions qui vous trottent dans la tête. Quand viendra la consultation préopératoire, posez-les au chirurgien pour dissiper tous vos doutes.
-Expliquer vos attentes au chirurgien lequel donnera son avis sur la question. Vous pouvez lui demander un lifting des seins isolés ou associé à une augmentation ou une réduction des seins. -Demander au chirurgien les détails de l’intervention, l’emplacement et la taille des incisions, l’anesthésie, la douleur, les suites opératoires, la convalescence, les modalités d’hospitalisation, le résultat, … -Demander au chirurgien les avantages, les inconvénients, les limites, les risques et les complications possibles dans le cadre de cette intervention. Un chirurgien sérieux a l’obligation de vous donner toutes ces informations non pas pour vous faire peur, mais pour vous préparer au résultat éventuel. Cela vous permettra de vous décider en toute connaissance de cause. Rassurez-vous, les risques et complications sont rares surtout lorsque vous faites appel à un spécialiste expérimenté. -Informer le chirurgien, ainsi que le médecin anesthésiste de votre état de santé. Lors de la première consultation, divers examens médicaux, un bilan de santé et, éventuellement, une mammographie vous seront demandés de faire afin d’écarter les contre-indications et réduire les risques. -Informer les spécialistes des éventuels traitements médicamenteux que vous suivez ainsi que d’éventuelles maladies chroniques si vous en avez. Si vous avez des proches qui ont souffert d’un cancer du sein, il ne faut pas oublier d’en parler, car cela fait de vous un facteur à risque. Aussi, si vous avez déjà souffert d’une embolie pulmonaire ou d’une phlébite, il faut leur en faire part, car ce sont des informations cruciales qui influent sur tout le geste opératoire. -Ne pas cacher au chirurgien si vous êtes fumeur, car le tabagisme augmente les complications post-opératoires. -Ne pas négliger la consultation avec le médecin anesthésiste, car c’est l’occasion d’évaluer les divers types d’anesthésies possibles et de choisir celle qui vous est la plus appropriée. -Demander et respecter les recommandations médicales données par le chirurgien, car elles sont capitales pour le bon déroulement de l’opération.

Recommandations médicales à suivre avant et après la cure de ptôse mammaire

Dans le cadre d’un lifting mammaire, il est conseillé de : -Arrêter le tabac, au moins, un mois avant l’intervention ainsi que durant toute la période de cicatrisation pour réduire le risque de nécrose cutanée. -Arrêter les traitements médicamenteux oraux contenant de l’aspirine, des anticoagulants et des anti-inflammatoires et ce, dans les 15 jours qui précèdent l’intervention pour réduire le risque hémorragique. -Arrêter la contraception orale, au moins, un mois avant l’intervention pour diminuer le risque thrombo-embolique. -Retirer les bijoux, le vernis à ongles (mains et pieds) ainsi que le maquillage. -Prendre une douche ou un bain, la veille et le jour même de l’opération, avec un savon désinfectant. -Rester à jeun à partir de minuit la veille de l’intervention. La nourriture n’est pas la seule à proscrire, mais également l’eau et bien sûr le tabac. Aussi, même si les conseils suivants ne sont pas vraiment d’ordre médical, ils sont quand même importants à savoir : -Prévoir une période d’indisponibilité professionnelle de sept à dix jours après l’intervention. Vous devez déposer cette requête auprès de votre employeur dans des délais corrects dès que la date de l’intervention est planifiée. -Penser à vous faire accompagner d’un proche durant le lifting mammaire en Tunisie, ainsi qu’une fois de retour chez vous. Pendant les premières semaines post-opératoires, vous devez effectivement vous reposer donc limiter au minimum possible les tâches domestiques.

Après une chirurgie de lifting mammaire

Après un lifting mammaire, il est conseillé de : -Ne pas toucher au pansement appliqué par le chirurgien que vous devez porter pendant les premières 48 heures après l’intervention. Au bout de ce délai, il sera remplacé par un pansement plus léger. -Porter correctement le soutien-gorge de contention, car il réduit l’œdème, protège les seins et les points de suture et accélère la rétractation de la peau. Ce vêtement doit être portée pendant environ un mois et ce, de jour comme de nuit. Le soutien-gorge devra être porté au bout de 72 heures post-opératoires, après une consultation de contrôle. -Respecter une période d’arrêt de travail d’une dizaine de jours en fonction de son métier. Cette période doit être placée sous le signe du repos. -Eviter la pratique du sport pendant environ un à deux mois. La reprise devra ensuite se faire en douceur. -Eviter les efforts musculaires majeurs pendant, au moins, un mois. Il peut s’agir de porter des charges lourdes (y compris d’un enfant en bas-âge), des tâches fastidieuses, le sport et même la conduite de la voiture, du vélo, de la moto, … -Arrêter le tabac pendant la durée de la cicatrisation qui dure un an. -Autant que possible, planifier votre lifting mammaire une fois que vous en aurez fini avec les grossesses. Après une telle intervention, la patiente peut tomber enceinte sans problèmes, mais l’augmentation de volume des seins que cela va induire peut endommager le résultat obtenu. -Si vraiment vous ressentez le besoin de faire l’opération avant de tomber enceinte, il faudra patienter deux ans après le lifting pour prévoir une grossesse. Aussi, durant la consultation préopératoire, parlez de vos projets de bébé à votre chirurgien et, éventuellement, de vos envies d’allaiter vos futurs enfants au sein pour qu’il fasse très attention à vos canaux galactophores qui véhiculent le lait maternel. Et à part la grossesse, toute nouvelle prise de poids importante peut endommager le résultat obtenu. Tâchez alors de maintenir un poids stable et de pratiquer des activités physiques pour entretenir votre silhouette.

  • De vous montrer des photos de seins opérés et prenez votre temps pour bien choisir le type de l’opération (ptose mammaire avec ou sans prothèses) volume et la forme des prothèses souhaitées. Préparez à l’avance toutes vos questions afin d’éviter tout oubli lors de cette entretien préopératoire.
  • De vous informer sur les détails, les risques, les cicatrices et les suites opératoires inhérents à un lifting mammaire.
  • De vous informer sur les bénéfices attendus de cette intervention, de ses inconvénients et surtout de ses limites.
  • Les conseils et recommandations médicales à suivre avant et après une ptose mammaire.

Une autre consultation préopératoire avec le médecin anesthésiste vous permettra d’évaluer les divers types d’anesthésies possibles dans le cadre d’un lifting mammaire, et celle qui vous est la plus appropriée. N’oubliez pas surtout de lui communiquer toutes les informations nécessaires relatives à vos antécédents médicaux ou vos pathologies chroniques s’il y en ait.
Une mammographie pré-opératoire est systématique chez les femmes de plus de 35 ans ou ayant des facteurs de risque de cancer du sein.
Vous devez impérativement être à jeun depuis minuit la veille de l’intervention (y compris pour l'eau et le tabac).
Les consignes médicales importantes avant un lifting mammaire sont les suivantes :

  • Arrêt strict du tabac un mois avant l’intervention, pour réduire le risque de nécrose cutanée.
  • Arrêt de la prise d’aspirine, d'anti-inflammatoires, ou d'anti-coagulants oraux dans les 15 jours qui précèdent l’intervention pour réduire le risque hémorragique.
  • Arrêt de la contraception orale 1 mois avant l’intervention, pour diminuer le risque thrombo-embolique.
  • Le jour de l’intervention ne mettez aucun bijou, retirez votre maquillage et le vernis à ongles.
  • Prévoyez de vous faire conduire et ramener à votre domicile après une chirurgie esthétique des seins; et organisez-vous pour alléger vos taches domestiques les quelques jours qui suivent l’opération.
  • Il faut également prévoir une période d'indisponibilité professionnelle après l’intervention de 7 à 10 jours, selon le cas.
  • Utilisez un savon désinfectant lorsque vous prenez votre bain ou votre douche la veille et le jour même de l'opération.
  • Eviter les grossesses dans les 2 ans qui suivent l’intervention pour éviter de détériorer le résultat esthétique.

Après un lifting mammaire

Conseils : Quelques conseils et recommandations après un lifting mammaire:

  • Le premier pansement est retiré au bout de 24 à 48 heures et remplacé par un pansement plus léger, réalisant une sorte de bustier élastique confectionné sur mesure.
  • Une consultation est programmée 48 à 72 heures après, pendant laquelle un soutien-gorge de contention est mis en place. Il est recommandé de le porter pendant un mois après l'intervention, 24h/24.
  • Pour cette intervention, 7 à 10 jours d'arrêt de travail et de repos sont conseillés.
  • Toute activité sportive doit être interrompue pendant un ou deux mois.
  • Le mois suivant le lifting mammaire, il est important d’éviter tout effort musculaire important comme de porter des objets lourds, de faire une activité sportive ou même de conduire (auto, moto, vélo).
  • L’arrêt du tabac est fortement préconisé pour éviter des complications liées à la cicatrisation.

BÉNÉFICIEZ DE L’AVIS D’UN EXPERT.