Qu'est-ce qui se passe après une correction de la ptôse mammaire ?

Lifting mammaire > Blog > Qu'est-ce qui se passe après une correction de la ptôse mammaire ?
Publié le : 03 Mars 2015 à 10:34
Qu'est-ce qui se passe après une correction de la ptôse mammaire ?

La ptôse mammaire se définit par un affaissement des seins qui vont tomber au-dessous du sillon sous-mammaire. Il ne s'agit pas d'une maladie, mais d'un phénomène disgracieux que de nombreuses patientes souhaitent corriger. Pour ce faire, elles font appel à la chirurgie esthétique.

 

Le déroulement de l'intervention chirurgicale

La correction d'une ptôse mammaire ou mastopexie s'effectue sous anesthésie générale et la patiente devra compter entre un à trois jours d'hospitalisation en plus du temps de convalescence nécessaire. En général, c'est une intervention bénine, mais pour limiter les complications et risques, il convient de choisir un chirurgien plasticien de renom et compétent.

Les suites opératoires

Après une correction chirurgicale de la ptôse mammaire, un pansement modelant sera appliqué sur la zone opérée. Ce pansement sera toutefois retiré le lendemain ou le surlendemain de l'opération. Pendant un mois, la patiente devra porter jour et nuit un soutien-gorge de maintien comme les modèles sportifs et il lui sera interdit d'effectuer des mouvements physiques intenses pendant ce délai.

En ce qui concerne la douleur, lorsque l'intervention est réalisée seule (uniquement correction de la ptôse), la douleur est faible. Par contre, si la mastopexie est associée à une réduction mammaire ou une augmentation mammaire par prothèse, la douleur peut être plus ou moins intense. Le chirurgien prescrira alors des antalgiques à la patiente.

Des ecchymoses et des oedèmes apparaissent après un jour ou deux, mais il ne faut pas s'alarmer, car ce sont des phénomènes normaux. De plus, cela va se résorber automatiquement au bout de quelques jours. Il faut noter que les oedèmes et ecchymoses ne portent pas atteinte au résultat final, mais peuvent néanmoins prolonger les suites opératoires.

Les risques et complications

Même si les complications suite à une mastopexie sont très rares, la patiente doit être mise au courant pour savoir à quoi elle s'expose. Il faut savoir que les risques et complications peuvent être liés à :

L'anesthésie :

C'est le médecin anesthésiste qui doit informer la patiente sur les risques de l'anesthésie générale. C'est pour cela qu'il est nécessaire de rencontrer ce professionnel au moins 48 heures avant l'opération. Les complications éventuelles sont l'embolie pulmonaire, la phlébite, ...

L'intervention chirurgicale :

Avant d'opérer, un bon chirurgien informera sa patiente sur les risques et complications liés à l'intervention chirurgicale elle-même. Ainsi, après l'opération, la patiente pourra souffrir :

- D'une infection qui se traite par un drainage chirurgical et un traitement antibiotique

- D'un hématome qui nécessite rapidement une autre intervention

- D'une nécrose qui va freiner la cicatrisation. C'est pour éviter cela que la patiente devra arrêter de fumer plusieurs jours avant l'opération.

- De défauts esthétiques comme une hypercorrection, une asymétrie, ... En cas de défaut, des retouches au bloc seront programmées.

- Des troubles de la cicatrisation comme la chéloïde qui nécessite de longs traitements

Ces risques et complications sont très rares, mais ne sont pas impossibles d'où l'intérêt d'en tenir compte.

Les résultats

La mastopexie offre de nombreux avantages aux femmes. En effet, grâce à cette intervention, elles :

- Ne ressentent plus aucun complexe

- Retrouvent leur confiance en elles, car retrouvent leur féminité et leur atout de séduction

- Retrouvent une poitrine plus haute et plus rajeunie

- N'ont plus besoin de porter un soutien-gorge

- Peuvent afficher un décolleté bien en place avec des seins régalbés et bien arrondis

Pour que ces résultats perdurent dans le temps, il est conseillé de ne pas prendre trop de poids (ou d'en perdre trop) suite à une mastopexie.

Les tarifs

D'une manière générale, la mastopexie n'est pas prise en charge par la sécurité sociale puisqu'il s'agit la plupart du temps d'une intervention à but purement esthétique. Toutefois, il arrive qu'elle soit remboursée dans le cas où elle est associée à une réduction mammaire corrigeant une malformation telle une asymétrie. Il faut également que la glande ôtée dépasse les 300 grammes pour qu'un remboursement ait lieu.

En ce qui concerne le montant, plusieurs critères seront retenus pour le calculer à savoir :

- Les honoraires du chirurgien plasticien

- Les honoraires du médecin anesthésiste

- Les tarifs de la clinique qui englobent la chambre, les prestations, l'entrée au bloc opératoire, ...

Dans tous les cas, il faut savoir qu'une mastopexie coûte moins chère en Tunisie d'où la forte affluence des clientes.

Pour en savoir plus sur le lifting des seins en Tunisie : https://www.cosmeticatravel.com/lifting_des_seins.php

Lire aussi :