Les techniques d'ascension des seins les plus utilisées.
  • 03 Juin 2015 à 09:08

Les techniques d'ascension des seins les plus utilisées.


Il y a différents types et techniques utilisés dans le lifting des seins (avec ou sans prothèses à savoir ici), chacun d’eux est adapté à la morphologie de la patiente mais aussi au résultat désiré.
Certaines de ces techniques sont utilisées depuis longtemps, tandis que d'autres sont assez neuves et d’autres sont encore en cours d’essai.
Si vous envisagez d'avoir recours à ce type d’intervention, vous devriez bien vous informer sur les options disponibles et consulter l’avis de votre chirurgien plasticien sur la technique qui vous conviendrait le mieux.

Découvrez la chirurgie esthétique Tunisie sur https://www.cosmeticatravel.com/

Il est le plus à même à choisir l’incision et la technique opératoire, vous ne pouvez en aucun cas lui en imposer une si elle ne vous est pas adaptée.

  • L’incision en forme d’ancre

L'incision est faite sur 3 fois : l’une autour du périmètre de l'aréole, l’autre verticalement en bas de l'aréole au pli de poitrine et la 3ème horizontalement le long du pli de poitrine.
D’où la forme d’ancre.
Cette incision est la technique la plus vieille et elle est souvent utilisée lorsque la plastie d’ascension de la poitrine est jumelée avec une réduction mammaire.

  • L’incision en forme de « sucette »

L'incision est faite en deux temps : l’une autour du périmètre de l'aréole et l’autre verticalement en bas de l'aréole au niveau du pli de la poitrine, cette cicatrice est aussi connue comme l’incision (en forme) "de trou de serrure".
Cette technique n’est appropriée que pour les femmes avec un degré de ptose mammaire modéré et qui n’obtiendront pas un résultat efficient avec la technique peri-aérolaire et/ou qui ne comptent pas se faire insérer des implants mammaires (lifting des seins sans prothèses), à découvrir dans cette page.

  • L’incision en forme de « beignet »

L'incision est faite tout autour du périmètre de l'aréole seulement, c'est pourquoi cette technique est connue comme étant "péri-areolaire".
Cette technique est appropriée pour les patientes avec un degré léger à modéré d'affaissement des seins, lorsqu’elle est utilisée par un chirurgien habile et hautement qualifié en accord avec un placement d'implant mammaire, il peut produire un résultat satisfaisant pour des patientes ayant une ptose mammaire plus importante.

  • L’incision en forme de « croissant ».

Bien qu’elle ne soit pas tout autant utilisé que les autres techniques mentionnées ci-dessus, cette quatrième type d’incision existe et est effectué le long du pourtour de la moitié supérieure de l’aréole.
Cette technique opératoire est d'habitude faite en accord avec une augmentation de poitrine et est appropriée seulement pour les femmes ayant un léger voir tout petit degré de ptôse mammaire. En effet, le lifting est léger voir superficiel dans le cadre d’une augmentation mammaire et non d’un lifting des seins avec prothèses.