Rotation des prothèses mammaires : comment la prévenir et comment y remédier ?

Lifting mammaire > Blog > Rotation des prothèses mammaires : comment la prévenir et comment y remédier ?
Publié le : 21 Mars 2018 à 10:03
Rotation des prothèses mammaires : comment la prévenir et comment y remédier ?

La chirurgie d’augmentation des seins par la mise en place de prothèses mammaires n’est pas sans risques même si ces derniers sont aujourd’hui bien maîtrisés. Parmi les risques post-opératoires qui peuvent survenir, il y a la rotation des implants. Cela peut arriver au bout de quelques jours, semaines, mois ou même années après l’intervention. Que faire si cela arrive et que faire pour l’éviter ?

La mise en place des implants

L’augmentation mammaire par le biais des implants est une des techniques les plus en vogue de la chirurgie esthétique et ce, à l’échelle mondiale. Elle est réalisée depuis de nombreuses années et intéresse toutes les femmes, qu’elles soient célèbres ou non. Il faut dire que cette intervention permet d’avoir une poitrine pleine, bien positionné, plus jeune et plus séduisante. Elle aide même à avoir un joli décolleté.

Cette opération n’est donc pas dénuée d’intérêts surtout que depuis quelques années, les prothèses utilisées sont soumises à des normes strictes afin de protéger les patientes. Il en existe toutefois des variétés, pas seulement en termes de taille des bonnets, mais aussi de texture, de consistance et de forme. C’est sur ce dernier point qu’il faudra faire le bon choix pour éviter une éventuelle rotation des implants.

Quelle forme choisir ?

On distingue aujourd’hui les prothèses anatomiques des prothèses rondes. Les premières permettent d’avoir un résultat très naturel puisque les implants en forme de poire ou de goutte d’eau vont épouser la forme première des seins. Il faut néanmoins savoir qu’elles sont les plus sujettes à une rotation ce qui endommage les résultats obtenus. En effet, en se retournant dans la poitrine, ces implants détruisent la forme naturelle et gracieuse des seins engendrant un défaut inesthétique difficile à dissimuler.

Pour éviter cela, le chirurgien recommande d’opter pour des prothèses de forme ronde, car même si ces dernières tournent sur elles-mêmes, elles gardent la forme esthétique du sein, mais ne se déforment pas. Il est vrai que les résultats avec ces prothèses sont moins naturels, mais il existe diverses astuces pour remédier à cela. Le chirurgien peut, par exemple, associer l’intervention à une injection de graisse afin de masquer les contours des implants ou encore choisir pour une taille de prothèses plus petites afin d’avoir une poitrine pleine, mais de taille normale.

Quelles sont les mesures préventives ?

A part choisir la forme ronde, d’autres mesures de prévention sont également à adopter :

  • Le port d’un soutien-gorge de contention après le retrait des pansements est par exemple fortement recommandé pour que les prothèses tiennent bien en place
  • Les fortes contractions des muscles grands pectoraux sont à éviter absolument même au bout de quelques années après l’intervention

Quelle solution adopter en cas de rotation des prothèses ?

La seule solution envisageable en cas de rotation des prothèses mammaires est une nouvelle intervention. Pour ce faire, le chirurgien va retirer les implants, enlever la capsule qui s’est formé autour et changer l’emplacement. Si les implants ont été placés devant le muscle grand pectoral durant la première intervention, ils seront replacés derrière ce muscle et vice-versa. Enfin, pour éviter une nouvelle rotation, il peut remplacer les prothèses anatomiques par des prothèses rondes.